Le pit bike

Tout néophyte ou amateur de l’univers des motos vous dira que le pit-bike est un motocross classique. Une différence importante existe entre les deux : la taille. Avec le motocross classique, attendez-vous à avoir des hauteurs de sièges avoisinant le mètre. Son confrère quant à lui a une hauteur de selle maximale de 80 centimètres. Vous comprenez alors que le pit-bike, n’est que la version réduite du motocross classique. Côté moteur, les caractéristiques sont les mêmes pour les deux genres : moteur à 4 temps et tout ce qu’il y a de plus classique. La différence survient au niveau de la motorisation. Vous pouvez opter, en fonction de votre niveau d’expérience, pour les petits moteurs (85cc, 90cc, et 110cc), les moyens (125cc, 140cc, et 150cc), et les grands (190 cc). Le poids moyen de ces engins étant de 60 kg, le ratio poids/puissance peut se révéler explosif. Les jeunes enfants peuvent recevoir un engin accompagné d’un moteur de 50cc. Bien que prisé par les adultes, il est conçu d’abord pour les enfants, afin qu’ils apprennent à conduire le motocross.

img3

Naissance et évolution du pit bike

Au courant des années 1980, le pit-bike est employé dans les paddocks et stands des grandes compétitions de moto. Pilotes et mécaniciens, l’utilisaient alors pour traverser les différents stands. Le terme pit-bike a une origine anglaise et signifie littéralement en français : « moto de stand ». Chaque époque utilise ses codes, c’est ainsi que la génération actuelle utilise les termes « deurt », « mini moto » ou « dirt-bike ».

Ces minis motos voient le jour aux USA durant la décennie 60. Le phénomène s’est accéléré, au cours des années 70, avec les modèles Z50 et Z50 R de la Honda. L’année 2000 marque un tournant avec la sortie de la Honda XR 50, ce qui va poser les fondements de la nouvelle génération. Jusqu’à présent, la grande majeure partie des engins mis en vente provient du pays du soleil levant. La finition et la qualité se sont nettement améliorées de nos jours en comparaison aux modèles révolutionnaires de l’an 2000. Si vous désirez acheter un pit-bike, pour l’amusement ou pour la compétition, rendez-vous sur le site WKX Racing et découvrez les différents catalogues.

Le pit bike en France

Le marché français est très consommateur de ses engins. Les marques privilégiées par les clients sont GUNSHOT, YCF, CRZ, et BATOS BIKE. À côté d’elles, on retrouve aussi en France d’autres marques de qualité comme RSR, TCB BIKE, PITSTERPRO, et BUCCI, qui sont plus tôt orientées vers l’univers de la compétition. Pour améliorer vos connaissances, veuillez lire cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *